dimanche 10 mai 2015

Cordage du premier 8' terminé !

57 cordes ont été posées, toutes en bronze ou laiton, avec les diamètres suivants (en millièmes de pouce):

GG                .025" en bronze (Cu 94/ Sn 6)
AAb-AA       .025" en laiton rouge (Cu 85 / Zn 15)
BBb - BB      .022"
C - C#           .020"
D - E             .018" en laiton jaune (Cu 70 / Zn 30)
F - G              .016"
G# - B           .014"
c - eb             .012"
e - g               .011"
g# - e'b          .010"
e' - c"            .009"
c"# - b''         .008"
c'''- e'''b         .007"

Cordage premier 8' terminé

Les longueurs de corde, entre chevalet et sillet, varient de 2063mm pour la plus grave (GG) à 113mm pour la plus courte (e'''b). Les tensions, d'après mes calculs vont de 13.6 Kgf pour le La très grave (AA) à 1.5Kgf pour la plus courte, pour un diapason de 415 Hz.

J'ai posé aussi la corde la plus grave du second 8' pour régler les alignements de l'ensemble cordes, registres et clavier avant de pointer le sillet.

Un essai de résonance me parait tout à fait prometteur !!!!





A suivre .....

lundi 13 avril 2015

Première corde !


Pour le montage des cordes, je fabrique un petit dévidoir pour supporter l'ensemble des rouleaux de cordes approvisionnés chez Marc Vogel en Allemagne il y a déjà quelque temps.

Dévidoir maison.


La plus petite corde fait 0.007 pouce en laiton, et la plus grosse fait .025 pouce en bronze.
Après le cordage de la note la plus aigüe, je suis impatient d'entendre l'instrument réagir.

Opus 5 a poussé son premier cri !

video

Je commence le cordage par le haut, sur la "corde longue". 
La note la plus haute est un Mi bémol 6, qui sera un Ré 6 par le jeu de la transposition.
Pour l'instant, je règle la tension au diapason A3=392Hz pour mettre l'instrument en tension doucement.
La corde est en laiton de 0.007 pouce.

A suivre ...

dimanche 12 avril 2015

Pose des pointe d'accroche

Une fois que l'huile de lin est bien séchée, je pose les pointes d'accroche en respectant l'angle du plan (18 degrés) et les espacements cohérents avec le chevalet.

Pose des pointes d'accroche dans les aigus.

La dernière opération consistera à passer une légère couche de gomme-laque sur la table pour la protéger de la poussière, et la partie menuiserie sera terminée.

On pourra ensuite passer à la partie musicale, enfin ! en commençant par le cordage.

A suivre ....

mercredi 11 février 2015

Les finitions

La caisse est presque finie; les moulures ont été collées; il reste à terminer la caisse, proprement.

Tout d'abord, rectifier le fond, pour aplanir les différences de niveau due aux moulures basses, enlever les traces de colle et combler certains joints au mastic. Rabot de paume, et cale à poncer.

Rectification du fond

Ensuite, avec un mélange 30% huile de lin bouillie et 70% essence de térébenthine, je passe une première couche de protection, au pinceau. 
Le bois prend alors sa belle couleur blonde.

Détail de veine de l'échine (cyprès)


Veines du fond (cèdre du Liban)

A suivre ...

mercredi 4 février 2015

Collage de la table.

Après avoir tout bien préparé (serre-joints, cales), j'attendais un temps bien sec pour coller la table d'harmonie.
C'est chose faite aujourd'hui, où il fait beau et sec (33% humidité à 18°C) et une période de pleine lune.

En effet, il vaut mieux que la table se dilate avec une éventuelle augmentation d'humidité, plutôt qu'elle ne se rétracte sous l'effet de la sécheresse car dans ce dernier cas on risque une fente dans la table. Mieux vaut donc coller par temps très sec !

Collage de la table d'harmonie

Pas moins de 37 serre-joints et leurs cales pour bien presser chaque cm du pourtour de la table sur les contre-éclisses. En moins de 20 minutes, je je dépose un large cordon de colle sur le pourtour, et ensuite mise en place des cales et des serre-joints. Je laisse sous presse jusqu'à samedi !


A suivre ....


mercredi 26 novembre 2014

Collage des moulures.

Une fois les montants de la caisse bien collés, il s'agit de coller les moulures de style italien.

Il y a 3 sortes de moulures :
- une moulure basse
- une moulure haute
- une moulure chapeau qui se pose une fois la moulure haute posée.

La jonction des moulures est délicate; il s'agit de couper au bon angle ....

Collage de la moulure haute de la joue.

Les moulures basses sont déjà collées.


A suivre .....

lundi 13 octobre 2014

Collage de la pointe


Collage de la pointe


Petites chevilles


Le collage sur le champ de la pointe est assuré par de petites chevilles collées dans l'épaisseur du bois.


A suivre ...

samedi 11 octobre 2014

Collage de l'échine

Collage de l'échine


Collage de l'échine avec moult serre-joints ......


détail


A suivre ....

mercredi 1 octobre 2014

Montage de la joue

Avant de coller la joue, je fais une lumière pour pouvoir ultérieurement enlever les registres si nécessaire; c'est une technique "flamande", et non italienne, mais bon, le côté pratique l'emporte sur le purisme. Et dans la caisse, cela ne se verra pas !

Lumière dans la joue

Après les rectifications nécessaires, je regarde comment tenir la joue pour le collage....

.
Montage de pose de la joue


A suivre ...


Eclisse courbe enfin collée ......

Par manque de temps cette dernière année, et la nécessité de résoudre certains problème techniques d'ajustement, avec l'aide d'un ami, l'éclisse courbe est enfin collée !!!


La construction d'Opus 5 va ainsi reprendre.

A suivre .....